Année 1053 de la troisième ère dite Askaärienne. Le monde est en proie aux anomalies spatio-temporelles et les continents sont en guerre. Incarnez le personnage dont vous rêvez et tentez de devenir le nouveau héros d'Aether, ou bien son destructeur.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

 

 Mia Armonia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Départ Honorifique
Messages : 17
Pièces : 490
Date d'inscription : 26/08/2013

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
55/55  (55/55)
XP:
250/2000  (250/2000)

MessageSujet: Mia Armonia   Lun 26 Aoû - 16:52

~Le personnage~


Nom : Mia Armonia
Âge : Vingt-trois ans
Classe : Arlequin

Description physique :

Vous ouvrez doucement les yeux, malgré le fait que vos paupières soient encore collées par le sommeil. Au loin, une silhouette floue, dans une éternité de blancheur. Étrangement, vous ne pouvez discerner que le bas de son corps. Portant des ballerines foncées, elle avance vers vous, faisant doucement onduler son pantalon large autour de ses jambes fines. Ce dernier semble constitué de différents morceaux de tissus reliés entre eux par ce qui semble être de la fourrure blanche. Vous avez bien conscience que si le monde était normal, cela serait disgracieux, mais dans cette étendue d'ablâtre infiniment pure, vous ne voyez qu'une chose. Alors que la majorité de ces bouts de tissus sont assez sombres, ils mettent en valeur un motif synonyme de joie depuis une éternité, l'arc en ciel que constituent les morceaux restants. La pureté de sa peau retient encore quelques instants votre attention. Sa blancheur et sa douceur apparente ne vous donnent qu'une idée : la caresser.

Alors qu'elle continue d'avancer, vos yeux remontent et vos yeux se perdent sur son haut aux discrets motifs floraux. Composé d'une pièce centrale violet clair parsemé de fleurs plus claires, il colle doucement à sa peau, et vous ne pouvez vous empêcher de fixer quelques instants sa poitrine. Elle n'est pas vraiment abondante, et est totalement masquée par ses vêtements, mais, pour une raison inexplicable, elle semble parfaite... Son haut ne couvrant pas ses épaules, mais étant quand même pourvu de manches, vous dévorez du regard son cou et rêvez de le couvrir de baisers. Elle remonte sa main droite sur son cœur, et vous vous apercevez alors qu'elle tient, dans sa main blanche et parfaite, un ruban rouge pâle. Il flotte de façon irréelle derrière elle, comme si elle se trouvait dans l'eau, et attire votre attention sur le second ruban, violet clair, dans sa main gauche.

Enfin, vous remontez le long de son cou. Sa mâchoire fine forme un menton parfait allant idéalement avec ses lèvres nacrées. Légèrement entrouvertes, elles vous laissent entrevoir des dents d'une blancheur comparable à celle de ce Monde, et, emporté dans votre mouvement, vous glissez sur son nez adorable pour contempler ses yeux aux iris bleu clair. S'approchant d'un cyan parfait, ils exercent sur vous une emprise si forte et douce que vous ne remarquez même pas sa crinière de cheveux châtain clair, épaisse et courant tout le long de son dos. Vous ne pouvez contempler que ses yeux lorsque vous faites le premier pas en avant. Vos mains se tendent pour lui saisir les épaules et l'attirer à vous...

Ce ne peut être qu'un ange

Et soudain, le Cauchemar commence.

Description mentale :

Alors que vos doigts glissent sur sa joue afin d'enlever la goutte de votre sang qui ose troubler sa beauté, vous ne pouvez vous empêcher de relâcher une larme face à la douleur qu'elle provoque en vous. Au fond de vous, cependant... vous la comprenez. Elle est en vous, et vous êtes en elle. Cette parfaite communion des âmes vous apprend tout sur elle...  Vous savez qu'elle ne le fait pas par méchanceté. Ses traits ont beau être fermés alors que ses rubans passent entre vos muscles pour se refermer autour de vos organes et les comprimer, vous vous mettez à pleurer. Pas à cause de la souffrance, cette fois... Du moins... Pas à cause de la vôtre.

Mia, car tel est son nom, est une âme bien plus torturée qu'il n'y paraît. Si elle vous fait souffrir actuellement, ce n'est pas parce qu'elle vous déteste, ni parce qu'on l'a payée. Si elle vous fait souffrir, c'est parce qu'elle en a besoin. Sans pouvoir se contenir, Mia n'a d'autre choix que de briser et tuer pour survivre, et il faut qu'elle survive. Il le faut pour ce monde. Avant tout, vous comprenez que sa vie est bien plus complexe que la votre ne l'aurait jamais été. Puis vous comprenez à quel point son esprit est aiguisé, et, alors qu'elle détourne le regard par pudeur en brisant vos reins, vous comprenez à quel point elle vous aime, et à quel point elle se déteste.

Bien au delà d'une simple question de vie ou de mort, sa psyché vacille entre la peur et la joie, et elle vous semble particulièrement instable. Dans ce chaos sans nom, dans sa tourmente, c'est pourtant la Terreur qui domine. La Terreur qu'elle insuffle à chacun, la Terreur qui vient la cueillir chaque seconde, la Terreur qui plante ses crochets glacés dans nos nuques. Entre deux organes se brisant dans un bruit répugnant, une question, un murmure, traverse vos lèvres humides de sang. Pourquoi avoir juré allégeance à cette horreur ?

Et soudain, la réponse, claire comme de l'eau, froide comme le cristal, vous parvient. Jamais. Jamais on ne lui a laissé le choix. Alors qu'elle s'enfonçait chaque instant un peu plus dans les ténèbres, elle n'a jamais eu de vraie liberté, et en souffre à chaque instant. Elle veut être libre pour trouver un moyen de compenser tout le mal qu'elle a fait. Elle veut devenir une Rêveuse. Mais elle ne veut pas se venger. Tout ce qu'elle désire, c'est la rédemption.

Les larmes coulent sur son visage innocent, et, alors que ses rubans s'enroulent autour de votre cœur, vous passez votre pouce sur sa joue en souriant.

Ce ne peut être qu'un ange

Et soudain, Tout finit...

Histoire :

… Et une histoire commence...

Bien plus tôt, un Siècle, un Millénaire, peut être, alors que ce Monde s'éveillait à peine, dans un autre Monde, une énième guerre faisait rage. Mais cette guerre là, dans un monde où la magie n'était qu'une vague superstition, était en réalité une guerre bien différente de celles que l'on connaît... Un conflit entre Rêveurs et Cauchemaraudeurs, séparés depuis l'éternité par une ire incompréhensible. Tous deux présentent cependant la même particularité : ils se nourrissent dans le sommeil des Mortels. Ils en tirent leur substance et leur force, mais, là où les Rêveurs absorbent toutes les émotions positives, ne laissant dans les cœurs de leurs ennemis que les sentiments les plus terribles du cœur humain, les Cauchemaraudeurs préservaient tout un chacun en engloutissant ces derniers. Et c'est dans le Monde que certains pensent si bien connaître que la discorde finale eut lieu. Alors que ce Plan basculait dans la folie, que des Humains, nommés selon quelque raison absurde Pape, Présidents, ou d'autres choses tout aussi insignifiantes, tentaient de rassurer les leurs, Mia avait vécu.

Depuis cinq générations, sa famille était la famille chef des Cauchemaraudeurs, et sa puissance était supérieure à celle de tous les autres. Dès son plus jeune âge, on lui avait appris à se battre, faire des choix, endosser la responsabilité pour tous. Elle avait appris à commander, à être obéie, et surtout, on lui avait appris à ne jamais se plaindre et à ne jamais aimer. A la mort de son père, elle avait été promue, et devait diriger des milliers de Mages, Guerriers, et autres Fous dans leur quête contre un ennemi aussi impitoyable qu'inconnu. Et ce mystère est ce qui poussa la jeune femme à partir seule, sans autre déguisement que ses pouvoirs, dans une ville contrôlée par l'ennemi. Vêtue de vêtements bariolés et ses cheveux reteints, elle passa inaperçue, sans doute parce que personne ne faisait attention à elle. Parce que tous craignaient des supérieurs tyranniques, qu'ils n'avaient aucune estime pour un individu ? Non. Parce que tous faisaient de leur mieux pour soigner et protéger les Humains qui subissaient les conflits.

Abasourdie par cette découverte, Mia avait erré, reconsidérant tout ce qu'on lui avait toujours appris. Elle repensa à la mort de son père, en protégeant un enfant hurlant de terreur, elle repensa au sacrifice de tous ceux qu'elle avait aimés... Et, pour la première fois, elle se demanda si les Rêveurs pleuraient. Un instant, elle se reprit. Ils devaient être au courant de sa présence, d'une façon ou d'une autre, et se comporter en conséquence... Mais... non... Les Mortels ont l'air sincèrement apaisés par leur présence, et... tous ont l'air si heureux de vivre, si... les Cauchemaraudeurs, eux, ont toujours l'air triste, même s'ils peuvent se montrer très chaleureux...

Les Rêveurs pleurent ils ?

La Cauchemaraudeuse ferma les yeux pour réfléchir à tout ce qu'elle voyait, et soudain, elle sentit la pression du bout d'un doigt sur son front. Elle rouvrit les yeux doucement, et un jeune homme aux cheveux blonds bouclés absolument magnifique la regardait en souriant.

« Peek-a-boo ! C'est toi le chat ! »

Sans vraiment comprendre, Mia fit un pas en arrière, un air craintif sur le visage, et l'adolescent explosa de rire. Un Rêveur grogna quelques choses, le jeune homme lui tira la langue, puis il reprit la parole.

« Je ne t'ai jamais vue par ici... Tu as été envoyée pour nous aider à soigner les civils ? »

« … C'est... C'est ça... Je m'appelle Mia ! »

« Un joli prénom pour une jolie femme... Laisse moi te faire visiter, dans ce cas, Mia ! Suis moi ! »

Mia l'avait suivi. Plus elle avançait, plus elle s'ébahissait de la beauté de ce monde. Et plus elle se rapprochait de ce bel inconnu qui se faisait simplement appeler Barde. Il se trouvait en fait être, même si cela semblait incroyablement incohérent, le Sous Chef des Rêveurs, et n'obéissait jamais à son unique supérieur. Il semblait aimer la vie, et cela plaisait à Mia. La jeune femme ne pouvait bien sur pas rester trop longtemps, mais elle revint vite, encore, et encore. Jusqu'à lui déclarer son amour.

Lorsqu'il l'embrassa, une seule phrase passa entre ses lèvres...

Est ce que... Tout cela est un rêve ?

Pour seule réponse, le Barde lui sourit. Bien sur, Mia n'était pas naïve au point de croire qu'elle était sa première comme il était son premier, mais... elle sentait que c'était particulier. Que le Barde l'aimait, elle, réellement, et avait envie de lui confier son cœur... Et son secret. Quand soudain, il prit la parole.

« Tu sais... Pas la peine de te cacher, avec moi... Je sais que tu es une Cauchemaraudeuse. Mia n'est pas un nom très commun. Je ne le répéterais à personne, et je te protégerais si cela se sait... Pourquoi es tu venue? Te lassais tu de la tristesse des gens de ton camp? Tu sais... Je suis déjà venu, moi aussi, chez toi. Je vous comprends. Vous absorbez leurs peines, et vous en sortez plus forts, mais assombris... Les gens d'ici rejaillissent, et les Civils sont heureux de les voir, mais ce n'est qu'une illusion. Ils sont tout aussi corrompus que tes gens. Et je veux partir, avec toi. »

Lentement, Mia se retourna vers lui, des larmes dans les yeux. Les premières larmes commencèrent à courir sur son visage effaré, et elle fut secouée d'un sanglot. Un autre sanglot, un troisième... et elle le serra dans ses bras plus fort que jamais en pleurant. Le lendemain, ils s'enfuirent ensemble, bientôt poursuivis par leurs camps respectifs, et se réfugièrent dans une petite ville abandonnée. Et là, dans les ombres, alors que les Rêveurs avaient arrêté leurs poursuites, que les Cauchemaraudeurs franchissaient les portes de la ville... Des hurlements s'élevèrent. Et surtout, une voix cristalline, une voix de femme.

« Traîtresse ! »

Alors que ce cri agonisait, Mia se retourna. Et le barde lui planta une dague dans le crâne, à l'endroit précis où il l'avait touchée à leur première rencontre.

« Oui... Tout cela était un rêve. »

***

Soudain, Mia se réveille. Elle a dévoré l'âme d'un innocent, qui a eu l'air de la comprendre, puis elle a fait ce rêve stupide... Ce rêve qui la hante. Lentement, la jeune femme amnésique reprend son chemin à travers Port la Rose.

~Arlequin~


  • Mauvaise Plaisanterie : [Modification]
    Mauvaise plaisanterie est un sort infligeant un malus de 50% aux statistiques offensives et defensives de l'adversaire pour une durée de cinq tours. L'effet est cumulable a partir du niveau 4
    Cooldown : 4 tours au niveau 1, 4 tours au niveau 2, 3 tours au niveau 3, 3 tours au niveau 4, 2 tours au niveau 5


  • Succube Onirique : [Malédiction][Sacrifice]
    Mia exerce un charme onirique sur sa cible, la plongeant dans une vulnérabilité extrême. Le sort n'a qu'une chance sur deux de toucher, mais il réduit l'attaque ennemie de 30% et sa défense de 40% (en prenant en compte les autres modifications éventuelles subies par l'ennemi) pendant deux tours, soit un tour d'attaque pour Mia, Deux pour l'ennemi). En revanche, il réduit aussi l'Attaque de Mia de 15%, puisqu'elle est forcée de bouger plus lentement.. Chaque niveau donné à cette compétence réduit la réduction que subit Mia. (Niveau 2 : 12% ; Niveau 3 : 8% ; Niveau 4 : 4% ; Niveau 5 : 2%)

  • Divagation :[Exil][Malédiction]
    Comme dans un Rêve où deux scènes s’enchaînent naturellement sans pour autant être cohérentes, Mia se contente de disparaître, comme si elle n'avait jamais existé, et évite donc automatiquement une attaque. En montant de niveau, Mia peut améliorer ce sort afin de plonger son ennemi dans la confusion et baisser sa défense de 5, 10, 15 puis 20% sur deux tours.


  • Rêve de Cristal :[Modification]
    Les Rubans de Mia se transforment en une sorte de cristal incassable qu'elle parvient, contre toute logique, à manipuler aussi aisément que ses rubans normaux, mais qui lui procurent un bonus de 10% d'attaque et surtout, de 40% de défense lorsqu'elle pare. La modification dure deux tours.

  • Lame Rêveuse:[Modification]
    Transforme son ruban rouge en une épée, n'importe laquelle dont Mia souhaite l'existence jusqu'à ce qu'elle en décide autrement. Plus le niveau de l'attaque augmente, plus l'épée peut être imposante sans rien peser à Mia.

  • Rêve Brisé :[Attaque][Soin]
    Ne peut se lancer qu'après une Séduction Onirique. Écrase les organes de l'ennemi entre ses rubans, rapportant à elle 10, puis 20, 30, 40, 50% des PV enlevés a son ennemi.

  • Maelström Cauchemardesque[Climat][Sacrifice]
    Le vent porte Mia dans les airs et la projette au loin, lui retirant 20% de ses points de vie avec un minimum de 10 PV, et une tempête s'abat sur l'ennemi, avec une attaque équivalant à 150% de son attaque magique.


Attaque divine :  Tout... N'était qu'un Rêve.
L'existence même de l'ennemi vacille, tuant l'ennemi normal se dressant à l'instant face à Mia. Face aux boss, l'attaque ne les annihile pas, mais triple l'attaque physique de la jeune femme à son prochain tour et empêchant celui ci d'attaquer au prochain tour.


~Épreuve de confirmation~


Tremblant encore, à cause de l'air froid du matin, ou peut être de son rêve, la jeune femme se releva. Elle s'approcha du cadavre désormais glacé de l'homme qu'elle venait de dépouiller de son âme, et ferma ses yeux écarquillés par la souffrance. A chaque vie qu'elle prenait, elle se maudissait de piéger ainsi l'âme d'un innocent dans le Cauchemar de sa vie, laissant son corps souffrir sans pouvoir hurler... Elle murmura quelques paroles de réconforts tout aussi vides de sens que la fois précédente à ce corps sans vie, puis ouvrit la porte de la chambre et sortit dans le couloir.

Sans se presser, elle savait que la maison était vide, la jeune femme descendit les escaliers, ses bras croisés pour préserver encore un peu leur chaleur. Alors que le pouvoir qu'elle venait de glaner commençait à la réchauffer, elle sentit une main écraser sa trachée artère avant que sa vision ne se trouble lorsque sa tête percuta un mur. Perdue dans les méandres du pouvoir qu'elle regrettait tant, elle n'entendit qu'à peine les grognements que s'adressaient les trois cambrioleurs, et, de toutes façons, elle savait déjà ce qu'ils se disaient... Ce n'était pas la première fois qu'elle se faisait agresser ainsi... Dans les faubourgs de cette ville, les cambrioleurs étaient légions, mais ils n'agressaient personne, tant qu'on ne les surprenait pas...

Alors que le brigand la tenait toujours de la main droite, Mia sentit l'air froid de la nuit sur ses jambes lorsqu'on arracha son pantalon, et ne réagit même pas. Elle aurait sans doute pu réduire au silence ces soûlards, mais... pour quoi faire ? Elle même ne savait pas qui elle était, alors comment aurait elle pu avoir plus d'importance, comment ses désirs pouvaient ils avoir plus d'importance que ceux de ces individus ? Elle n'avait que le nom de Mia, celui que lui donnait ce Barde illusoire dans ses rêves, pour se personnifier...

Sur ces pensées, la jeune femme aurait pu se mettre à pleurer... Mais elle n'en fit rien. Alors que les grognements du cambrioleur-violeur changeaient de tonalité, elle ne fit rien pour se débattre, pas plus qu'elle ne se débattit lorsqu'elle changea de main. Lorsqu'enfin, on la laissa tomber au sol, elle ferma les yeux quelques secondes, puis se redressa, les jambes encore tremblantes. S'agrippant au chambranle d'une porte pour se stabiliser, elle remonta son pantalon et reprit son chemin.

L'aurore l'aveugla un instant, la pièce dans laquelle elle se trouvait un instant plus tôt étant étrangement sombre, et elle dut mettre sa main en casquette pour discerner la rue dans son ensemble. Sombre, miteuse, jonchée d'excréments par endroits... Port la Rose ne méritait certainement pas son nom... Et pourtant, c'est là que Mia avait passé tout son temps, depuis qu'elle s'était éveillée...

C'était... il y'a un mois, peut être deux... Elle portait ces mêmes vêtements, ces mêmes rubans, lorsque soudain, elle avait pris conscience qu'elle existait. Comme si elle sortait d'un rêve qui aurait été sa vie... Un rêve que l'on oublie quelques minutes seulement après son réveil. Avec cette horrible impression de toucher du doigt le souvenir de ce songe, sans jamais pouvoir l'identifier, Mia avait survécu tout ce temps, se nourrissant uniquement de l'âme de ces pauvres hères...

Mia ne savait pas combien elle en avait dévoré... 20, 30, peut être plus... Si certains n'avaient même pas conscience de ce qu'il se passait, d'autres fuyaient en hurlant dès les premières blessures, mais certains... Certains la remerciaient... Et enfin, le dernier... l'avait consolée.

Cette fois, un sanglot brisa le masque de neutralité qu'elle affichait depuis son réveil, et elle dut s'adosser à un mur pour ne pas tomber à genoux. Elle avait beau ne pas avoir d'identité, n'être pour elle même et les autres qu'un fantôme bientôt oublié, elle avait des sentiments, et cette fois, elle n'avait pas pu y échapper...

Après quelques instants, elle se reprit en main et chassa ses larmes d'un bras rageur avant de reprendre son chemin. Elle ne devait pas se laisser abattre ainsi... Pas avant d'avoir trouvé son rôle... Aucun Dieu ne lui aurait accordé un pouvoir aussi horrible si elle n'était pas importante, et le fait qu'elle ait oublié ne voulait pas dire que ce n'était pas important. Elle regarda autour d'elle, et soudain, une conviction lui sauta a la gorge. Elle ne pourrait pas rester ici. Pas après sa rencontre avec... Cette âme.

Ayant pris sa décision, la jeune femme envisagea de se diriger vers le port... Mais cela était bien difficile quand on ne connaissait que quelques rues et qu'on avait peur de parler aux gens, peur qu'ils nous ignorent... Son souffle faisant des arabesques dans l'air froid du matin, Mia se mit pourtant en route, convaincue qu'elle finirait par trouver son chemin, à défaut de trouver un sens à son existence. Comme dans un rêve, elle se glissa de ruelle en rue et de rue en ruelle, fugitive, essayant de tracer un chemin le plus droit possible.

Et enfin... Haut Port la Rose. Ce qui ne correspondait pas du tout à ce qu'elle était partie chercher.


Dernière édition par Mia Armonia le Lun 26 Aoû - 19:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 25
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: Mia Armonia   Lun 26 Aoû - 17:30

Allez, nous sommes partis pour la première notation, Susu !


L'orthographe sera notée sur 2 : [2/2] Une orthographe impeccable, je n'ai relevé aucun point noir.

La présentation sera notée sur 2 : [2/2] Présentation scénarisée, avec un fil qui se suit au travers des différentes catégories, et une écriture arc en ciel que j'aime énormément, et qui correspond tout à fait au barde, qui est un personnage que je connais bien.

La qualité d'écriture (vocabulaire, syntaxe etc....) sera notée sur 3 : [2,5/3] Quelques mots qui reviennent un peu trop ("parfaites" est un exemple parmi d'autres) et une très bonne syntaxe, mais qui, à mon sens, pourrait être encore mieux.

Le contenu de votre fiche sera notée sur 3 : [2,25/3] Je ne peux pas t'enlever un point car tu m'as prévenu que tu voulais créer un personnage mystérieux et que donc l'histoire et le peu de rapports avec l'Univers d'IR soient ainsi faits, mais je ne peux pas non plus te mettre 3 car l'impartialité de la demande de contenu ne peut être dérogée, même pour le mystère. L'évocaton de Port-La-Rose t'octroie cependant 0,25 points. J'aime beaucoup tes techniques, qui sont basées sur un jeu spécial que j'ai hâte de voir en combat. Par ailleurs, de manière générique, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ta fiche.


Ce qui fait [8,75/10]


C'est une très bonne fiche que tu nous a pondu là Surprised

Dans la mesure ou le peu de points enlevés dans le contenu jouent sur l'impartialité vis à vis du mystère, je vais te proposer deux épreuves, dont une liée directement à Imaginary Rebirth. Tu peux la choisir, ou non ... Mais si tu le fais, je monterai a 3/3 pour la première note.



Epreuve de confirmation, au choix :


Citation :
- Raconter la fuite avec le Barde, à la troisième personne du singulier.

- Créer une suite fictive à la fin de votre Histoire, de retour à Port-La-Rose, à la personne de votre choix. Si la suite est satisfaisante, la première quête du Scénario commencera à la fin de l'épreuve de confirmation, et non à la fin de l'Histoire. Cela te permet de garder le mystère autour de ton personnage, tout en développant ta perception de l'Univers d'Imaginary Rebirth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.simplygaming.org
Admin
Messages : 391
Pièces : 3845
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 25
Localisation : Un autre plan d'existence

Feuille de personnage
Caractéristiques, classe et niveau ::
Points de Vie:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
avatar

MessageSujet: Re: Mia Armonia   Lun 26 Aoû - 19:30

Voici la notation de l'épreuve ! Je monte ta première note a [9,5/10]


L'orthographe sera notée sur 2 : [1,5/2] Peut-être parce que moins travaillée que la fiche en elle-même, j'ai décelé plusieurs petites fautes.

La présentation sera notée sur 2 : [2/2] Sobre, élégante, espacée. Rien à redire. Il n y aurait rien eu à ajouter de plus, de toute façon.

La qualité d'écriture (vocabulaire, syntaxe etc....) sera notée sur 3 : [2,5/3] Avec les quelques fautes qu'il y a, ça ne peut pas mériter 3, évidemment. Du reste, tout est bien !

L'appréciation de votre RP durant l'épreuve sera noté sur 3 : [3/3] Tu sais ce que je pense de ton style ! C'est peut-être un peu court, mais c'est bien écrit, et ça relate bien la vision que pourraient avoir les gens des faubourgs de Port-La-Rose.


Remplis ta feuille de personnage et crée tes deux journaux de bord. Quand à moi je vais créer ta première mission de scénario !



Pour un rendu total de [18,5/20], et donc d'un plus qu'appréciable niveau 4 ! Félicitations !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginary-rebirth.simplygaming.org

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mia Armonia   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mia Armonia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Où suis-je ? Au paradis ? [PV. Harmonia, Hank]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginary Rebirth :: Administration :: Fiches personnages :: Fiches terminées-